gtag('config', 'UA-147521085-1', );
CAN TOTAL ÉNERGIE 2021 AU CAMEROUN :
NOUS AVONS TOUT CE QU’IL FAUT POUR RÉUSSIR SUR LE PLAN CULTUREL ET PROMOTIONNEL DE LA DESTINATION CAMEROUN
Je lis depuis quelques heures la déception des uns et des autres au sujet de la qualité de la décoration au niveau des aéroports.
Le Cameroun est tellement riche, oui très riche pour qu’on puisse offrir à nos hôtes ce qu’on a de meilleur.

Edith Flaure MIPO, Présidente fondatrice de l’Association KOTCHINK Architecte ONAC 412

Il y a de cela quelques semaines, je le suis rapprochée de certains responsables du Ministère des Arts et de la Culture (MINAC) pour savoir quelles étaient les dispositions prises quant à la promotion de la destination Cameroun à travers la mise sur vitrine de nos objets patrimoniaux pendant la CAN (au niveau des aéroports, des sites devant accueillir les joueurs et les touristes, les lieux stratégiques, Etc.

Il m’a était dit que l’organisation relevait de la compétence du Ministère des Sports et dans une certaines mesures du MINTOUL, que le MINAC jusqu’à nouvel ordre s’occupait uniquement des cérémonies d’ouverture et de clôture. Alors là… J’ai commencé à me poser des questions…
Je pense que l’un de nos problèmes au Cameroun est justement le conflit d’intérêt entre les différentes administrations qui ne permet pas à coup sûr de faire prévaloir le bon sens, la compétence et surtout l’intérêt communautaire. Quand j’ai dit ceci, je vous laisse le soin de me dire ce que vous en pensez.
cameroun :: Can 2021 La décoration de l'aéroport de Nsimalen pour la Can 2021 n'est pas belle ::La décoration nous présente ce que ça présente… J’ose croire que c’était juste une simulation pour mieux apprécier les désirs des observateurs dans l’optique d’offrir ce qu’il y a de mieux. Si tel est le cas, les personnes en charge de l’affaire ont lu et continuent à lire les critiques objectives pour certains (la majorité je crois) et subjectives pour d’autres.
Il faut reconnaitre en toute honnêteté que cette décoration de l’aéroport pour accueillir les délégations de la CAN, ne reflète pas le niveau de professionnalisme des décorateurs camerounais. « On peut en trouver mieux au-lieu de confier cette tâche à des amateurs qui on peut-être cru qu’il fallait décorer une salle pour accueillir les bambins de 5 ans à une fête d’anniversaire. ». a confié  Mme Hortence Mendjock au journaliste de Cameroun 24 net.
Le Cameroun de l’Ouest à l’Est, du Nord au Sud regorge une richesse plurielle. L’aire culturel Grassfield avec le Ndop, le Toghu et une multitude de sculptures et autres objets artisanaux et patrimoniaux; l’aire culturel Sawa avec le Sandja, le makossa, et toyt ce qu’on sait de bon ; l’aire culturel soudano-sahélienne oooh lala… le lepi, le godo dont l’assemblage aboutit au gandoura 100% Cameroon made; que dire des Fang-beti ? Les maques fangs, l’obom, le bikutsi et j’en passe. Ne mettons pas la honte sur le Cameroun, Afrique en miniature ! Nous sommes capables de faire mieux, faisons-le.
NB : l’aéroport est la porte d’entrée d’un pays. C’est la vitrine d’un pays et on devrait y mettre un point d’honneur, surtout pour un évènement d’une telle envergure.
Maintenant je m’adresse au MINAC : nous avons vu votre force de frappe pendant la CAN féminine et nous savons que vous avez des compétences requises pour nous offrir des spectacles dignes et à la hauteur de toute notre richesse culturelle. D’ailleurs le Ministre lui-même est déjà une compétence sur ce plan car ayant fait « Jeunesse et Animation » à l’INJS.
J’espère que ma modeste contribution sera utile et que nous aurons une CAN TRÈS BIEN SUCRÉE malgré le goût de l’amertume que certains veulent nous faire avaler.
Edith Flaure MIPO T.
Présidente Association KOTCHINK -Culture africaine et Paradigme-
Yaoundé le 27 décembre 2021
LinkedIn
Share
Follow by Email
RSS