gtag('config', 'UA-147521085-1', );

Visitez la forêt sacrée « Kouo’hap » de la Chefferie supérieure Batoufam

Par : Edith Flaure MIPO TCHINKOU, Architecte – Urbaniste (ONAC 412)

Contact: mipoe@yahoo.com 676198470 / 695477139

Dans le pays Grassfields au Cameroun, l’un des signes qui montrent au voyageur qu’il est aux abords du palais royal ou de la concession d’un grand notable c’est souvent une immense forêt manifestement bien entretenue. On y voit de grands arbres, et les longues lianes qui s’enchevêtrent indiquant que ces forêts ne sont pas trop fréquentées ou sont peu exploitées. Les forêts sacrées sont encore des lieux de concentration par excellence des arbres et des zones des pratiques religieuses.

 

A Batoufam, cette forêt offre un paysage de verdure impressionnant et naturel, préservé au fil des générations depuis le déplacement de la capitale du Royaume vers le site actuel à la fin du XVIIIe siècle. Elle ceinture la Chefferie, abrite des espèces rares et constitue un refuge idéal pour les animaux et les totems du Royaume. C’est aussi le second site d’implantation de la chefferie. Elle a une superficie d’environ 50ha.

 

 

LinkedIn
Share
Follow by Email
RSS