gtag('config', 'UA-147521085-1', );

JOURNAL DE LA PREMIERE EDITION DU FENDA

«Ne doutez jamais qu’une poignée de citoyens conscients et engagés puisse changer le monde. En fait, c’est toujours ainsi que le monde a changé» Margaret Mead

L’association  Kotchink (Culture africaine et paradigme) dont l’objectif est de « puiser les fondamentaux dans le riche patrimoine culturel (matériel et immatériel) de l’Afrique en général, et du Cameroun en particulier, pour réveiller des valeurs en perdition qui risquent tomber dans l’oubli, et à partir de là, laisser à la postérité un héritage culturel renforcé », a organisé du 27 au 30 janvier 2021 la première édition du Festival National Ndop, Dérivés et Accessoires (FENDA)à Bafoussam aux Services du Gouverneur de la Région de l’Ouest avec une soirée de clôture à l’Hôtel Zingana.

Cette manifestation est organisée premièrement afin de sensibiliser la génération présente et celle future sur le Ndop, élément fondamental de la culture des peuples des Grassfields du Cameroun, et depuis le 20 février 2020, classé par le Ministère des Arts et de la Culture (MINAC) élément du patrimoine culturel immatériel du Cameroun. L’Objectif principal de cet évènement culturel était de « Cultiver et manifester la fierté  africaine », car nous disons du Ndop qu’il est « un patrimoine africain dont les Grassfields ont su préserver les techniques de production jusqu’à nos jours ».

Elle a été marquée par la présence de plusieurs autorités au rang desquels le Gouverneur de la Région de l’Ouest, le Président du Conseil Régional de l’Ouest, le Délégué départemental des Arts et de la Culture pour la Mifi, le Délégué régional du Tourisme et des Loisirs, les dépositaires des Traditions chéfales (le Roi des Bangoulap et le Roi des Batoufam) ainsi que plusieurs universitaires et hommes/femmes de culture.

La manifestation a débuté le mercredi 27 janvier 2021 par l’hymne national interprété par l’ensemble de personnes présentes, suivi de l’allocution de Mme MIPO TCHINKOU Edith Flaure, Promotrice du FENDA  et Présidente fondatrice de l’association Kotchink, et du discours de Monsieur le Gouverneur de la Région de l’Ouest, représenté par le C/DAESC/SCES/GRO, M. NGONO ETENE. Le comédien et notable WAKEU FOGAING a ensuite pris la parole pour édifier le public sur « le rôle social du Ndop et son évolution dans le temps et dans l’espace ».

Dans l’ensemble de ses différentes activités, la première édition du FENDA a rassemblé près d’un millier de personnes pendant les 4 jours, principalement à la cérémonie d’ouverture le 27 et la cérémonie de clôture le samedi 30 à l’Hôtel Zingana avec près de 300 personnes présentes.

NB : VEUILLEZ OUVRIR LE PDF SUIVANT POUR AVOIR L’INTEGRALITE DU  JOURNAL

RAPPORT FENDA-web4

LinkedIn
Share
Follow by Email
RSS