gtag('config', 'UA-147521085-1', );

LE FESTIVAL NATIONAL NDOP , DÉRIVÉS ET ACCESSOIRES (FENDA) qui se déroulera du 27 au 30 janvier 2021, a été mis sur pied dans l’optique  de faire connaitre davantage le NDOP pour mieux le protéger, conserver, valoriser et sauvegarder.

Le FENDA est né de la volonté de l’association kotchink – Culture africaine et paradigme- dont l’objectif est de « puiser les fondamentaux dans le riche patrimoine culturel (matériel et immatériel) de l’Afrique en général, et du Cameroun en particulier,   pour établir les nouvelles bases de la vie humaine, en décadence loin de ses racines. »

2020 marquera sa toute première édition de célébration et sa magnification au Cameroun. Magnifier le Ndop permettra dans ce processus de procéder à une décolonisation mentale des générations présentes et futures, pour la réappropriation de toute la richesse culturelle de notre patrimoine immatériel.

DESCRIPTION

L’association Kotchink – Culture africaine et Paradigme – a pris l’initiative d’organiser cette première édition de FENDA, qui est née des rencontres autour de la sauvegarde du patrimoine culturel en contexte camerounais. Ainsi, en collaboration avec les autres associations à but non lucratif et les chefferies ouvertes à l’initiative, Kotchink entreprend l’organisation de cet évènement culturel qui permettra d’ouvrir de nouveaux horizons pour le textile traditionnel et les accessoires qui vont avec.

Cette association est le résultat d’un changement de dénomination et d’une nouvelle orientation et élargissement des objectifs de l’Association Batoufam et fière de l’être (BAFE) créée en 2018, dont l’objectif était de contribuer au développement culturel et touristique de Batoufam, de préserver les acquis et de faire des prospections pour un mieux-être au sein du Groupement.

Nous nous sommes ensuite convaincues qu’il fallait diffuser ce sentiment de fierté africaine à travers ce tissu, cette spiritualité afin de partager et cultiver ce sentiment africain. il est ainsi question de promouvoir, de casser les chaines d’une colonisation fortement encré dans l’AND des populations africaines. C’est ce qui justifie la mise sur pied de ce projet qui célèbre le Ndop en célébrant l’Afrique et sa pluralité culturelle.

POURQUOI LE NDOP ?

Le Ndop fait partie des textiles africains qui ont une relations étroites avec les pratique religieuses. Le tissus Ndop est né et fit porté lors de la cérémonie de réconciliation et d’alliance entre des royaumes  par les combattants vainqueurs afin de les distinguer de la foule.

Lors des rites de réconciliation, le Ndop a été notifié parmis ses éléments du rites représentant la victoire, la paix l’amour et la longévité. Ce tissus est donc doté d’une puissance spirituelle marquant un accent et très protectif d’où son utilisation dans de nombreuse cérémonies traditionnelles.

POURQUOI ORGANISER LE FENDA ?

Le textile Ndop a toujours été au centre de beaucoup d’attraction lors des cérémonies traditionnelles comme dans les grandes parades à l’international. Un styliste camerounais résident en France fait souvent mention de ce que le passage du Ndop lors des défilés de mode en Europe crée toujours beaucoup plus d’émulation. L’histoire toute particulière de l’origine et du processus de fabrication de ce textile, le mythe qui l’entoure, ainsi que le message qui en découle amènent à s’y intéresser à plus d’un titre

Faire connaitre au monde entier toute la richesse dont regorge ce textile emblématique passe par une séquence de présentation rythmée de ses éléments constitutifs et caractéristiques. D’où d’idée du Festival national Ndop, Dérivés et Accessoires.

Le FENDA est une rencontre annuelle des amoureux du textile Ndop et assimilés. C’est une occasion offerte pour la promotion et la valorisation des textiles Ndop, Nnem, Nsouo, … et tout autre textile ayant un rapprochement structurel et/ou linéaire avec le Ndop.

OBJECTIF DU FENDA

L’objectif principal : Cultiver et manifester la fierté  africaine

Objectifs secondaire :

  • Redécouvrir l’éducation de la femme et de la jeune fille ;
  • Dynamiser la scène culturelle et participer au développement socioéconomique.

Objectifs collatéraux :

  • Transmettre le savoir ancestral ;
  • Attirer l’attention des africains en général et des camerounais en particulier sur leurs mœurs en décadence ;
  • Sensibiliser et conscientiser la jeunesse sous l’emprise des stupéfiants ;
  • Favoriser le développement touristique culturel durable, ainsi que la rétention de la clientèle touristique.

LES ACTIVITÉS PRINCIPALES

  • Tables rondes / débats ;
  • Concours Miss et Master ;
  • Défilé de mode ;
  • Expositions ventes ;
  • Spectacles ;
  • Formations (arts culinaires, savoir vivre…) ;
  • Expositions photos :
  • Projections vidéo;
  • La soirée de clôture (nuit du Ndop).
LinkedIn
Share
Follow by Email
RSS